Nature et Environnement en Nièvre

Nature et Environnement en Nièvre

Néonicotinoïdes: autorisation pour la troisième année consécutive?

 

Néonicotinoïdes : autorisation pour la troisième année consécutive ?

Nous avons jusqu’au 24 janvier pour dire non

 

 

 

Les ministres de l’agriculture et de l’environnement mettent en consultation publique  un projet d’arrêté visant à autoriser une fois de plus, pour l’année 2023 l’emploi de semences de betteraves sucrières traitées aux néonicotinoïdes , les tueurs des pollinisateurs.

 

Rappel : les néonicitinoïdes sont interdits depuis 2018 mais en 2020 les bettraviers demandent une dérogation pour lutter contre la jaunisse de la betterave, maladie transmise par les pucerons.  Ils obtiendront satisfaction avec une dérogation accordée pour trois ans avec comme argument le « manque d’alternatives » Voir notre article

https://ecologie58.blog4ever.com/neeonicotinoides-tueurs-d-abeilles-le-retour-1

 

Les gouvernement lance alors un « ambitieux «  programme de recherche (PNRI) pour trouver des alternatives. Dans le dossier de présentation   le ministère  souligne que les alternatives aux néonicotinoïdes, qui font l'objet de ces recherches ne sont pas encore utilisables pour les semis 2023….

 

Alors que l’ANSE (agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) a identifié 22 alternatives pour la filière dans un rapport de 2021

https://www.anses.fr/fr/content/des-solutions-alternatives-aux-n%C3%A9onicotino%C3%AFdes-pour-lutter-contre-la-jaunisse-

 

Enfin d’après l’INRAE et l’Institut technique de la betterave « la pression virale de 2022  semble moindre qu’en 2021 et 2020 » aucune plante n’était positive au virus à la date début décembre. C’est ce qui ressort de la campagne de prélèvements pour déterminer l’état plantes cultivées et non cultivées qui pourraient servir de réservoirs de virus de la jaunisse  au printemps 2023 lors des semis de betterave

Voir dans le dossier de présentation du ministère  de l’agriculture

https://agriculture.gouv.fr/consultation-publique-projet-darrete-autorisant-provisoirement-lemploi-de-semences-de-betteraves-2

 

 

Une nouvelle dérogation est inacceptable, l’exception devient la règle, l’autorisation de l’usage des néonicotinoïdes est donnée en prévention d’une attaque potentielle de pucerons, il serait plus logique de dédommager les exploitations si elles sont effectivement touchées par la jaunisse et si elles ont mis en place des pratiques agroécologiques. Enfin on attend de l’Etat qu’il soutienne sérieusement le développement des  pistes d’alternatives notamment la production de la betterave sucrière en agriculture biologique !

 

Pour donner votre avis :

 

 

https://formulaires.agriculture.gouv.fr/index.php/646927?lang=fr

 

                                                                      J.Thévenot                              

 

 



16/01/2023
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres