Nature et Environnement en Nièvre

Nature et Environnement en Nièvre

LVNAC - LOBBY OR NOT LOBBY ?

Des lobbies environnementaux ?

 

 

Bien entendu, les associations de défense de l’environnement (on n’ose plus dire «écologistes» depuis qu’un parti politique prétend représenter l’écologie …) ne se mêlent pas de politique et, donc, pas des élections départementales de fin mars 2015.

 

Pourtant, un groupe de candidats «sans étiquette» évoque dans ses écrits «Une occasion manquée : ERSCIA, à Sardy-lès-Èpiry, la scierie industrielle ne verra pas le jour : 100 emplois perdus faute de méthode, de cohérence et par peur des lobbies environnementaux».

 

C’est avec ce genre de réflexion que l’on peut mesurer la faiblesse d’une partie de ceux qui assument des mandats publics, car certains de ces candidats sont déjà élus (Conseil Régional, Nevers, Pays Sud Nivernais), ou de ceux qui aspirent à le faire.

 

Manifestement, la méconnaissance des dossiers, l’ignorance des tenants et des aboutissants, l’absence de curiosité règnent chez «ces gens là» et, nous l’avouons, nous sommes passablement inquiets de les voir «gouverner» nos villes et notre département. C’est peut-être l’une des raisons qui expliquent les difficultés que connaît notre département.

 

Ces dix dernières années, on a vu les affaires ECOPREM et SNR (Prémery), BIOMELEC et FLORIDIS (La Machine), sombrer dans le ridicule alors qu’elles étaient soutenues par la plupart des élus, des représentants de l’État et les chambres consulaires. L’abandon (définitif ?) du projet de carrière de Chevenon est également à imputer aux associations de défense de l’environnement.

 

Quant à ERSCIA à Sardy-lès-Épiry, il est étonnant qu’ils se trouvent encore des défenseurs d’un dossier que, jusqu’à présent, la justice de notre pays trouve non conforme au droit. Pour le détail, nous avons beaucoup écrit sur le sujet sur ce blog. Il suffit de lire …

 

Venons-en, enfin, aux «lobbies environnementaux» que nos associations représenteraient.

 

Définition d’un lobby (WIKIPEDIA) :

 

Un lobby est une structure organisée pour représenter et défendre les intérêts d'un groupe donné en exerçant des pressions ou influences sur des personnes ou institutions détentrices de pouvoir (en français, on parle aussi de groupe d'intérêtgroupe de pression ou encore groupe d'influence). Pour ce faire, il exerce une activité, le lobbying, qui consiste «à procéder à des interventions destinées à influencer directement ou indirectement l'élaboration, l'application ou l'interprétation de mesures législatives, normes, règlements et plus généralement, toute intervention ou décision des pouvoirs publics». Ainsi, le rôle d'un lobby est « d'infléchir une norme, d'en créer une nouvelle ou de supprimer des dispositions existantes».

 

En s’en tenant à cette définition, Nous pouvons affirmer que nous sommes exactement le contraire d’un lobby. Nous défendons l’application des textes et des lois et, quand un sujet ne relève pas de l’application stricte d’un texte de loi, nous faisons appel au bon sens. Voila le «terrible pouvoir» que nous représentons. Puissent nos élus exercer le leur dans la légalité et, si possible, avec du bon sens.

 

 

François LABALLERY



16/03/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 134 autres membres