Nature et Environnement en Nièvre

Nature et Environnement en Nièvre

PLAN LOUP- 2024/2029

Plan loup 2024-2029

 

Nous avons jusqu’au 7 décembre pour nous opposer au Projet de Plan national d’actions (PNA) 2024-2029 sur le loup et les activités d’élevage sur le site du ministère :

https://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-de-plan-national-d-actions-2024-2029-sur-le-a2940.html

 

Ainsi qu’au projet d’arrêté encadrant les tirs de loups

https://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-d-arrete-fixant-les-conditions-et-limites-a2941.html

 

Rappels : le loup est une espèce strictement protégée (convention de Berne, Directive habitats faune, flore, loi française (art. L411-1 du code environnement, arrêté du 23 avril 2007). Des dérogations à sa protection sont possibles pour prévenir les dommages importants aux troupeaux à condition qu’il n’existe pas d’autre solution satisfaisante et que les opérations ne nuisent pas à l’état de conservation de la population du loup. Il est classé en « vulnérable » dans la liste rouge des mammifères de France. Son effectif est estimé à 1104 individus, 12000 bêtes attaquées en 2022.

 

Le CNPN (Conseil National de Protection de la Nature) a donné un avis défavorable sur le PNA et le projet d'arrêté. De leur côté les ONG, WWF, FNE, Férus, LPO, Aspas, Humanité et Biodiversité se sont retirées du Groupe National Loup, l’instance consultative sur ce dossier, aucune de leur proposition pour ce nouveau PNA n’ayant été retenue.

 

Les arguments pour un avis défavorable ne manquent pas :

 

Projet du PNA :

  • Ce nouveau plan ne repose sur aucun bilan du plan précédent (2018-2023)- évolution des dommages, de la population loups, des expériences de protection des troupeaux, la pertinence des tirs sur la prédation, la corrélation ou non entre le nombre des loups et le nombre d’attaques, les territoires d’expansion…,

  • Plan totalement orienté en défaveur du loup : aucune mention des bénéfices de sa présence sur les écosystèmes. En revanche aucune analyse critique des activités élevage

  • Simplifications des autorisations et modalités de tirs dérogatoires.

  • Augmentation possible du plafond annuel de loups tués, jusqu’à 21% soit 1/5ème de la population 

  • Enfin le comble, dans un plan censé œuvré à la bonne conservation de cette espèce qui annonce la perspective de son déclassement de la liste d’espèce strictement protégée que la France défendra devant les instances européennes  la Commission ayant annoncé le réexamen du statut de conservation du loup. Sa présidente est allée jusqu'à affirmer que dans certaines régions d'Europe, la concentration de meutes de loups et devenu un véritable danger pour le bétail et potentiellement pour l'homme !

Sur le projet d’arrêté  encadrant les tirs:

 

  • Aucune étude démontrant l’efficacité d’abattage de loups sur le niveau des dommages aux troupeaux

  • Des tirs de destruction toute l’année y compris pendant la période de reproduction

  • Qui peuvent intervenir sans l’obligation d’un tir préalable d’effarouchement

  • Même sans attaque dès lors que les troupeaux sont protégés et en l’absence de toute mesure de protection sous prétexte qu’en dehors de l’arc Alpin, des territoires de sont pas protégeables!

  • Les possibilités de tirs sont facilitées : augmentation du nombre de tireurs, autorisations accélérées…

     

Le seul but de ce projet d’arrêté comme du PNA est de réguler la population lupine, de limiter sa dynamique de croissance et son expansion. C'est contraire au droit européen et national. C'est la seule réponse qu'apportent de plan en plan loup les ministères de l'écologie et de l'agriculture à l'objectif de contenir les dommages aux troupeaux.

 

                                                      J. Thévenot

 

Plan national

https://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/projet_de_plan_national_d_actions_2024-2029_sur_le_loup_et_les_activites_d_elevage.pdf

 

Avis défavorable du CNPN

https://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/avis_du_cnpn_sur_le_projet_de_pna_loup_et_activites_d_elevage.pdf

 

 

Par curiosité j’ai parcouru ce blog…. Et retrouvé 2 articles 2012, 2014....2023:la. situation de notre loup s'aggrave. Pour le gouvernement il se porte bien désormais en France, l'objectif initial de sauvegarde a donc été réalisé. Aujourd'hui c'est au pastoralisme qu'il faut porter secours, son massacre peut donc recommencer !

 

 

 

https://ecologie58.blog4ever.com/loup-vers-une-nouvelle-eradication

https://ecologie58.blogever.com/sus-au-loup

 

 

 

 gettyimages-200194140-001-612x612.jpg

 

 

 

 

 

 

 



03/12/2023
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 116 autres membres