Nature et Environnement en Nièvre

Nature et Environnement en Nièvre

EXCELL PUIS HARSCO MINERALS : BRAILLARDS AUJOURD'HUI, SILENCIEUX HIER

 

 

EXCELL puis HARSCO MINERALS,

braillards aujourd’hui … bien silencieux hier!

 

En 2009, la société EXCELL MINERALS demandait une autorisation pour recycler les laitiers d’IMPHY SA (repris par APERAM depuis quelques années) et y récupérer les 3% de métal encore présents.

 

Les dossiers soumis à l’enquête publique ne disaient pas grand-chose de la composition de ces laitiers à part les métaux, la chaux et la silice. Rien dans les dossiers soumis à l’enquête publique n’indiquait la présence d’autre chose.

 

Les associations LOIRE VIVANTE et DECAVIPEC qui ont participé à cette enquête ont émis plusieurs réserves, notamment sur le traitement des eaux et obligé l’exploitant à déposer une étude d’incidence NATURA 2000 absente du dossier avant d’accepter le dossier lors de son passage en CODERST qui clôturait cette phase importante. Certains leur reprochent, aujourd’hui, de ne pas avoir deviné que ces laitiers pouvaient contenir de l’amiante et bien d’autres saloperies. Mais, comment inventer ce que l’on ne sait pas et qui n’est écrit nulle part ?  

 

Aucun des riverains, en 2009, n’a pris contact avec nos associations ou n’a participé à cette enquête publique. La plupart de tous ceux qui protestent bruyamment contre les conditions d’exploitation d’HARSCO Minerals (qui a pris la suite d’EXCELL MINERALS) et qui savaient de quoi étaient composés ces laitiers n’ont pas levé le petit doigt pour dire quoi que ce soit. Quand on sait que les plus braillards des contestataires ont travaillé chez APERAM et qu’ils n’ont rien dit, on se demande qui porte la lourde responsabilité d’avoir laissé faire les événements … Il est toujours étonnant d’accuser les autres de ses propres turpitudes lorsque l’on a rien fait soi-même. A l’évidence, leur responsabilité est écrasante. Par exemple, ce n’est qu’en 2015 que les braillards nous ont fait part de la présence de nombreux polluants dans les terrils traités par EXCELL MINERALS et HARSCO … Eux savaient depuis toujours !

 

Plus tard, nous avons appris que l’un des plus braillards des contestataires d’aujourd’hui avait tenté, en douce, de négocier le rachat de sa propriété pour aller s’installer sous de meilleurs auspices sans s’occuper, évidemment, de ses voisins. Ce n’est qu’après le refus d’APERAM et de HARSCO de procéder à ce rachat que s’est constitué le Collectif Stop Pollutions ! Qui donne des leçons de solidarité et de morale aujourd’hui ? En aparté, l’un des responsables se demandait s’ils n’auraient pas dû accepter cette demande, ce qui aurait éliminé l’un des braillards principaux pour pas trop cher …

 

Depuis, LOIRE VIVANTE et DECAVIPEC font tout ce qu’elles peuvent pour rattraper le «loupé» général de 2009 qui pèse tant sur la vie quotidienne que le bien-être des riverains et trouver des solutions.

 

Aujourd’hui, des analyses sont faites chez les riverains d’HARSCO. Nous les suivons avec attention. Nous faisons d’autres propositions qui sont sérieusement examinées par les industriels.

 

D’autres actions sont envisagées mais il est prématuré de les évoquer. Simplement, les habitants d’Imphy et de Sauvigny-les-Bois doivent savoir que nous sommes à leurs côtés et que nous le resterons.

 

 

 

François LABALLERY

Secrétaire de DECAVIPEC



14/07/2016
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 139 autres membres