Nature et Environnement en Nièvre

Nature et Environnement en Nièvre

Stop Charbon - Les projets miniers nivernais abandonnés

       Collectif STOP CHARBON

 

Communiqué

Les projets miniers nivernais sont abandonnés

 

Jean Louis Borloo ministre de l'écologie, de l'énergie et du développement durable vient de refuser les projets de mine et de centrale électrique au charbon dans la Nièvre : "la France vise l'exemplarité en matière d'environnement et les deux dossiers ne remplissent pas ces conditions". Nous saluons cette décision responsable devant l'urgence climatique. Le pire a été évité pour l'environnement du sud nivernais et pour la Loire.

C'est un signal clair au monde politico-économique du département de la Nièvre qui jusqu'au bout a cru et croit encore pour certains au mythe d'un charbon propre, à la capture et la séquestration du CO2 à petite échelle. Ces procédés ne servent qu'à justifier la poursuite des énergies fossiles.

Nous restons stupéfaits devant la quasi unanimité de la classe politique de la Nièvre, hormis les Verts, en faveur de ces projets dévastateurs. Comment se fait-il que devant le débat climatique actuel, les atteintes environnementales, aucun autre responsable politique départemental ne se soit prononcé contre ces projets ? Cela nous parait grave pour la santé politico économique de ce département.

Comment se fait-il que les forces vives que sont les associations n'aient pas pu être entendues localement ? Nous avons essayé d'alerter les responsables locaux sur le décalage qui existait entre leurs positions et le niveau du débat énergétique français et mondial, mais en vain.

 

Il est temps maintenant d'en finir avec ces idées de méga économie "hors sol", issues du productivisme, qui reposent sur l'exploitation primaire des ressources naturelles. Il faut travailler sur les potentialités de la population de la Nièvre et faire éclore une économie durable en lien avec le territoire, créatrice d'emplois plus dignes. Nous avions proposé, sans succès auprès des responsables, de mettre en œuvre des projets pour compenser la dette carbone de la mine. Ceux ci restent d'actualité, pour évoluer vers une économie dé-carbonée et sobre en énergie.

 

Faut-il le rappeler, l'heure est au changement, pour économiser l'énergie (prioritairement l'électricité qui est la plus polluante), sortir des énergies polluantes (fossiles et nucléaire), diminuer notre intensité énergétique (capacité à produire de la richesse avec peu d'énergie), être efficaces en réduisant les gaspillages, s'orienter vers des énergies renouvelables, sortir de l'offre de puissance énergétique centralisée.

 

Les associations du Collectif Stop Charbon de la Nièvre restent mobilisées sur le projet de Valorca d'une exploitation gazière issue du charbon. Elles restent aussi prêtes à participer au débat énergétique local et à se faire entendre.

Cette décision est une chance pour la Nièvre, encore faut il changer de logiciel de pensée pour la saisir.

                                               Nevers, le 17 décembre 2009



18/12/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 134 autres membres