Nature et Environnement en Nièvre

Nature et Environnement en Nièvre

LVNAC - Les crues "source de richesse"


Les crues "source de richesse"

Les crues ont mauvaise réputation: elles dévastent, détruisent, érodent, arrachent et parfois tuent.
Dans nos pays où l'eau est abondante, elles sont considérées comme une contrainte qui limite notre confort de vie et notre liberté d'aménagement du territoire.
Dès lors les barrages de lutte contre les crues et inondations  ont été largement fondés sur l'idée qu'il fallait faire en sorte de supprimer l'alternance de crues et d'étiages et d'accroître la capacité des lits des fleuves et rivières à évacuer l'eau le plus rapidement possible et sans débordement.  De là des cours d'eau, dont la Loire sur certains tronçons, canalisés, barrés, endigués, surcreusés, recalibrés pour limiter les zones inondables.

 


 novembre 2008 ST Léger des Vignes

 

Or les crues «sont essentielles à la vie des fleuves et rivières»

* elles entretiennent une mosaïque de milieux naturels à l'origine d'une grande diversité biologique : la Loire en est un remarquable exemple avec ses grèves,  forêts alluviales , pelouses de sable, prairies , landes, boires, zones humides...Selon la force des crues ces milieux vont être plus ou moins remaniés, déplacés et régénérés. Et chacun  constitue l'habitat d'une faune et d'une flore spécifique.

* elles jouent un rôle important dans la ressource en eau tant en terme de quantité que de qualité: ce sont les crues qui alimentent les nappes alluviales en envahissant les plaines inondables. Et ces nappes souterraines réalimenteront le fleuve pendant les périodes d'étiages. Dans les zones naturelles d'expansion des crues, l'eau  lentement filtrée est épurée par la végétation qui assimile les nitrates et les phosphores.

Les crues  représentent un risque mais également une richesse tant pour les milieux naturels que pour la gestion de la ressource eau.

La gestion des crues doit donc prendre en compte ces deux aspects ce qui doit conduire non pas à privilégier la réduction de ces espaces de liberté que sont les zones naturelles inondables mais au contraire à les répartir harmonieusement dans les lits majeurs des  cours d'eau. La plaine d'inondation  avec ses marais, ses prairies, ses forêts alluviales a un grand pouvoir de rétention .  Elle  joue un rôle important dans la diminution du débit du fleuve et donc dans la prévention des risques engendrés en période de crue.


J. Thévenot






 


 

 



27/03/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 131 autres membres